Les pratiques narratives

J’ai découvert l’approche narrative avec Dina Scherrer. L’approche narrative est avant tout pour moi une posture. Une posture que les praticiens narratifs appellent décentrée influente, et qui, en tout cas pour Dina Scherrer, s’appuie également sur l’effet Pygmalion de la présence bienveillante et émerveillée du coach ou de l’accompagnant. J’apprécie également l’aspect poétique et métaphorique de l’approche narrative, notamment avec les outils « L’arbre de vie » et le « Voyage de vie », pratiques auxquelles j’ai été formée par Dina.

Enfin, l’un des postulats de l’approche narrative est que la personne n’est pas le problème qu’elle rencontre. Par exemple, une personne confrontée à une problématique de choix ou de décision, n’est pas « toujours indécise » (elle sait choisir un plat sur la carte d’un restaurant, accepter ou non de prendre un café à la fin du repas !). Ce recadrage contribue à reconnecter la personne à d’autres histoires, d’autres contextes et ainsi à ses ressources.